Connexion à votre compte

Cet espace est strictement réservé aux enseignants et formateurs. Vous y trouverez différents supports de cours et modules pédagogiques pour le BTS AG. Si vous ne disposez pas des identifiants pour vous connecter, veuillez nous faire une demande via le formulaire contact.
Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
Le panier est vide

 

 

L'épreuve Economie-Droit

 

 

 

 

SOUS ÉPREUVE E3.1 : ÉCONOMIE ET DROIT – COEFFICIENT 4

 

 

1. FINALITÉS ET OBJECTIFS

L'objectif visé est d'évaluer les compétences acquises par le candidat dans ces deux domaines, ainsi que sa capacité à les mobiliser pour analyser une ou plusieurs situations juridiques et économiques.

 

2. CONTENU

Chaque partie fait l’objet d’une évaluation indépendante, notée de 0 à 20.

La note finale est obtenue en calculant la moyenne des deux notes, arrondie au point entier supérieur.

 

3. MODALITÉS ET CRITÈRES DE L’ÉVALUATION

 

3.1. Partie juridique

Cette partie de l’épreuve porte sur un ou plusieurs thèmes figurant dans la partie juridique de l’unité 3.1 du référentiel du diplôme. L’épreuve vise à évaluer les capacités du candidat à :

• analyser des documents juridiques et qualifier une situation juridique contextualisée ;

• déterminer les éléments de droit positif qui s’appliquent à cette situation et les mobiliser dans le cadre d’un raisonnement ou d’une argumentation juridique ;

• expliciter, dans le contexte proposé, le sens et la portée d’une règle de droit et/ou d’une décision de justice ;

• produire un écrit utilisant un vocabulaire juridique approprié et témoignant d’une réflexion construite par rapport aux questions posées.

 

A. Forme ponctuelle (épreuve écrite, durée : 2 heures)

Le sujet remis au candidat se présente sous la forme d’un dossier documentaire, décrivant une ou plusieurs situations juridiques et comportant un questionnement destiné à guider le travail du candidat. La correction est assurée par un professeur ayant en charge l’enseignement du droit dans une section de technicien supérieur tertiaire.

 

B. Contrôle en cours de formation

Le contrôle en cours de formation se présente sous la forme d’une situation d’évaluation écrite, portant sur la partie juridique de l’unité U3.1. Cette situation est caractérisée par une durée, une notation, un niveau d’exigence et des critères d’évaluation identiques à ceux décrits dans l’épreuve sous sa forme ponctuelle.

 

3.2. Partie économique

Cette partie de l’épreuve porte sur un ou plusieurs thèmes figurant dans la partie économique de l’unité 3.1 du référentiel du diplôme. Outre, la maîtrise des savoirs et les compétences spécifiques indiquées dans le programme, la partie économique de l’épreuve vise à évaluer les capacités du candidat à :

- identifier et mobiliser les mécanismes et les théories économiques qui s’appliquent à la situation analysée ;

- synthétiser une documentation économique ;

- exposer ses analyses et ses propositions de manière cohérente et argumentée ;

- produire un écrit utilisant le vocabulaire économique approprié et témoignant d’une réflexion construite par rapport aux questions posées.

 

A. Forme ponctuelle (épreuve écrite, durée : 2 heures)

Le sujet remis au candidat se présente sous la forme d’un dossier documentaire, décrivant une ou plusieurs situations économiques, et comportant un questionnement destiné à caractériser et analyser la, ou les situations présentées.

La correction est assurée par un professeur ayant en charge l’enseignement de l’économie dans une section de technicien supérieur tertiaire.

 

B. Contrôle en cours de formation

Le contrôle en cours de formation se présente sous la forme d’une situation d’évaluation écrite, portant sur la partie économique de l’unité U3.1. Cette situation est caractérisée par une durée, une notation, un niveau d’exigence et des critères d’évaluation identiques à ceux décrits dans l’épreuve sous sa forme ponctuelle.

 

 

 

SOUS ÉPREUVE E3.2 : MANAGEMENT DES ENTREPRISES – COEFFICIENT 2

 

 

 

1. FINALITÉS ET OBJECTIFS

Elle vise à évaluer les savoirs et les compétences acquis par le candidat ainsi que sa capacité à les mobiliser pour analyser des pratiques de management des entreprises.

 

2. MODALITÉS ET CRITÈRES DE L’ÉVALUATION

L’épreuve vise à évaluer les capacités du candidat à :

  • analyser le fonctionnement, les modes de management, les choix stratégiques et opérationnels, la structure de l’entreprise ;
  • identifier, expliciter et caractériser le ou les problèmes de management ;
  • analyser la situation à l’aide des outils pertinents ;
  • établir un diagnostic (ou une partie de diagnostic) préparant une prise de décision ;
  • proposer des solutions pertinentes et envisager leur mise en œuvre dans le contexte présenté ;
  • argumenter ses analyses et ses propositions.

 

A. Forme ponctuelle (épreuve écrite, durée : 3 heures)

Elle prend la forme de l’étude d’une ou plusieurs situations concrètes de management. L’épreuve prend appui sur un dossier qui comprend :

- la description d’une situation contextualisée de gestion d’entreprise qui soulève un ou

 plusieurs problèmes de management,

- une série de questions permettant de présenter le travail à réaliser par le candidat.

Elle est corrigée par un professeur ayant en charge l’enseignement du « management des entreprises » en section de technicien supérieur tertiaire.

 

B. Contrôle en cours de formation

Le contrôle en cours de formation se présente sous la forme de deux situations d’évaluation.

La première situation vise à évaluer les savoirs et compétences relevant de la première partie du référentiel intitulée « finaliser et décider », la seconde situation vise à évaluer les savoirs et compétences relevant de la seconde partie du référentiel intitulée « mettre en oeuvre la stratégie ».

Chaque situation est d’une durée maximale de 2 heures.

Le niveau d’exigence et les critères d’évaluation sont identiques à ceux décrits dans l’épreuve sous sa forme ponctuelle.

 

 

 

pictos btsmucforever